Nicolas Florian

Avec une liste largement renouvelée et compétente qui incarne une nouvelle génération, un projet responsable et pragmatique, le 28 juin faites le choix de l’avenir de notre ville et celui de nos enfants : votez « Union pour Bordeaux » !

Nicolas Florian
Sixième rendez-vous des Bordelaises

Cécile, Charlotte, Marie-Ange, Nathalie, Julie, Isabelle, Annabelle, Sandrine, Cherifa … Elles sont une vingtaine à s’être retrouvées pour parler « écologie » avec le Maire, Nicolas Florian dans le quartier de la gare. Une fois n’est pas coutume, avant même de le questionner, elles lui proposent de poser le décor, d’indiquer sa façon de voir l’écologie !

Nicolas Florian – Extraits –

• Nous sommes dans une période de transition et de mutation. Une réelle prise de conscience et une urgence à faire changer nos pratiques, nos usages, à charge pour les politiques de mettre en oeuvre des politiques publiques.

• Plusieurs sujets : les énergies renouvelables, la nature en ville, la mobilité, les usages urbains, la sobriété, les ressources, les déchets…

« J’y vois une source de progrès social, une vision positive des choses. Je n’y vois par une logique de culpabilisation. Ce qui m’importe est : comment on favorise, on accélère, on accompagne… » Nicolas Florian

• Il faut mettre en place des actions volontaristes. J’y vois des adaptations faisables au regard de la mobilité, de l’espace public…

• Notre engagement est de 100 000 habitations allimentées par des énergies nouvelles.

• La nature en ville, j’y vois la végétalisation, les îlots de fraicheur, la décarbonisation…

• Comment faire participer le citoyen à la réflexion, nous ne pourrons pas y arriver sans adhésion volontaire des citoyens.

• Bordeaux arrive à un moment charnière de son histoire. La croissance démographique a été importante. Il faut veiller à un équilibre. La souffrance réelle exprimée par les gilets jaunes a révélé une fracture entre les territoires. Raison pour laquelle j’évoque la nécessité d’un développement polycentrique de la ville… La métropole archipel… Plusieurs centres d’activités et de services reliés entre eux….

Nathalie s’interroge sur l’absence d’arbres dans la ville alors qu’ils permettront de gagner 2 à 3 dégrès l’été… « Nous aurons des soucis de ressource en eau, il faudra nous adapter ou disparaître… Quid des quantités d’eau dans les nappes phréatiques ? »

Nicolas Florian – Extraits –

• Bordeaux est dans un paradoxe, les espaces verts sont nombreux mais dans l’espace privé. Le projet urbain et la piétonisation ont rendu la ville plus minérale.

• Le plan canopée prévoit la plantation de 20 000 arbres et la création de cheminements verts qui permettront de se déplacer à l’ombre.

• Nous travaillerons sur des revêtements clairs pour faire baisser la température et sur une logique de concentration en certains points.

• J’ai fait stopper la jalère et ses 2000 logements prévus pour offrir une autre destination à cet espace. Je suis prêt à faire modifier le PLU pour imposer une autre utilisation des ressources, des matériaux …Idem pour la faiencerie où nous avons privilégie 4000 mètres carrés de végétalisation en concertation avec les habitants en lieu et place du centre de formation prévu.

• Pour l’eau, nous devons continuer à économiser l’eau potable dans les espaces publics et ne plus pénaliser nos ressources… Idem pour les bouches à incendie… Il va falloir faire évoluer la législation pour pouvoir récupérer les eaux fluviales.

• Autre grand sujet la récupération de l’eau du fleuve à traiter pour un usage collectif… Nous ne le faisions pas à Bordeaux alors que Toulouse le fait.

• D’ici 2026, 28 000 personnes seront allimentées par les réseaux de chaleur : BAF, Brazza, Euratlantique. Nous devons envisager les réseaux de chaleur liés aux biodéchets… A terme, objectif : 160 000 personnes allimentées en énergie renouvelable. La plus grande ferme photovoltaïque Européenne va voir le jour près du Matmut….Nous venons de signer une expérience, un lab, avec une entreprise qui va installer 4 éoliennes urbaines sur la ville.

• Je crois par ailleurs à la filière hydrogène… En 2023, tous les bus et camions bennes devront être des véhicules propres…

• Nous devons travailler sur l’éclairage public. A Bordeaux, il nous coûte 2 millions d’euros, passer à des équipements intelligents coûterait 25 millions d’euros. Nous devons réfléchir à nos dépenses, faire des choix…

• Nous devons travailler avec l ‘ABF et le Club Unesco pour faire évoluer la règlementation…

Laurence : Quand on travaille avec les élèves sur le réaménagement des cours d’école, le nombre d’accident baisse de 30 % !

« Je crois en l’éducation inversée… Parmi mes étonnements de l’année dernière, il y a la marche des lycéens pour défendre le climat…Nous devons nous appuyer sur la jeunesse. Elle attend de nous que nous posions le cadre, les repères. » Nicolas Florian

• Nous travaillons avec des jeunes en service civique. Dédiés aux sujets de l’énergie, ils nous permettront de travailler la pédagogie. Nous allons doubler les effectifs.

« On parle de tri, de composte… Je suis petit fils d’agriculteur et je suis heureux de constater que l’on redécouvre les bons gestes… » Nicolas Florian

• Nous devons tendre vers le zéro déchet et revoir notre politique de tri. En Ile-de-France, il y a parfois jusqu’à 5 bacs de tri. A Bordeaux, c’est plus complexe. Il va falloir implanter des bacs de tri sur l’espace public.Il va falloir créer les filières.

« Pour moi, la politique déchets, c’est la priorité. » Nicolas Florian

 « Il faut relancer les consignes à verre. En Allemagne, grâce à cela, les sites sont propres. » Cécile

Autre sujet : santé et allimentation

Nicolas Florian – Extraits –

• Je crois à un travail d’éducation à l’allimentation, sur le goût, les produits

• Il faut travailler avec les enfants pour diminuer le gaspillage allimentaire

• Développer l’école ouverte. L’école comme lieu d’éducation mais aussi de vie : ateliers de cuisine…

• Je veux revoir le projet éducatif territorial. Avoir une vraie colonne vertébrale pour ce nouveau mandat.

• Je veux inciter au transport logistique par barge…